Le brief : un élément fondamental pour débuter une prestation avec un graphiste

Le brief ou cahier des charges est un document fondamental pour débuter une prestation avec un designer graphique (j’en parle aussi dans mon article sur la création de logos.). Il répond à plusieurs questions autour de la société et de son projet.

Il formalise le besoin du client et clarifie toutes les composantes du projet graphique. Sans savoir à quelle problématique de communication le designer doit répondre visuellement et ce que le client attend de lui, un graphiste ne peut pas travailler. Vous l’aurez donc compris – pas de brief, pas de prestation point.

Qu’en pensent les clients ?

Beaucoup de clients confondent graphiste et artiste et pensent qu’un prestataire peut, à partir d’une page vierge et sans que le client n’expose ses souhaits, se lancer dans la « création » de leur identité visuelle. C’est parfaitement faux, car concevoir un produit de communication n’est pas de l’art, les enjeux ne sont absolument pas les mêmes. La conception d’un produit de communication, que ce soit une identité visuelle ou une plaquette commerciale, se base sur votre stratégie de communication.

Beaucoup de clients viennent me voir sans avoir pris soin de définir exactement quel est leur marché et les valeurs qu’ils souhaitent transmettre. En tant que graphiste, mon métier est de trouver une solution graphique à partir d’une stratégie de communication et d’une problématique, mais avant de lancer une recherche il me faut  directionnel pour emprunter la bonne voie et optimiser mon temps de travail donc votre budget.

de quoi se compose un bon brief creatif ?

Le cahier des charges se compose d’une suite de questions concernant votre société et son marché. On y questionne notamment ce que vous êtes, ce que vous faites, votre cible, vos valeurs, vos concurrents (pour cela un benchmark est conseillé, mais je peux aussi m’en charger), votre promesse, positionnement, axe de communication. Pour finir un moodboard est proposé, ceci afin de définir précisément ce que vous souhaitez et ce que vous ne souhaitez pas en terme graphique.

Pour que le graphiste mène à bien un projet de communication, le client doit définir clairement son positionnement, ses concurrents, sa cible, les enjeux de son projet, sa stratégie, donner ses contraintes, ses préférences graphiques…car sans bases clairement posées, c’est le néant.

C’est seulement à partir de ces éléments que le travail du graphiste ou de l’agence de communication peut débuter (sémiologie des couleurs, des polices, des formes, reprise des codes graphiques du secteur ou le contraire, analyse des concurrents et sélection de éléments à garder ou à jeter etc).

le graphiste peut-il m’aider à rédiger mon brief ?

Certaines agences comme sortlist.fr, en savoir plus, peuvent vous aider à formaliser votre besoin afin de vous diriger vers les bons prestataires. Votre designer graphique peut tout à fait vous aider à répondre à quelques questions, mais ses compétences en marketing sont limitées, ce n’est pas son métier, et vous seul êtes à même de répondre à des questions sur votre société et son secteur.

.